Association Brumes

Le forum de l'association Brumes pour l'organisation de ses tournois
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Domino



Messages : 43
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 40
Localisation : Tignieu (Entre Lyon et Bourgoin Jallieu)

MessageSujet: Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...   Mar 26 Avr 2016 - 10:41

PS : ce rapport a été écrit par le joueur O&G (donc moi). Je suis désolé si une certaine mauvaise foi peut transpirer par moment... C'est fait pour  Razz  (par contre, tous les détails de jeu sont vrais).


L'individu courait presque dans la forêt. Il semblait presser d'arriver à destination. Il lançait régulièrement des coups d’œils derrière lui, sans doute pour vérifier qu'il n'était pas suivi. Si un observateur avait pu être suffisamment proche de lui à ce moment là, il aurait sans doute senti que le colis porté par l'individu sous sa cape, contre son flanc, semblait dégager une aura de mort et de pourriture. Mais l'observateur n'était pas assez proche. Du haut d'un sapin, le gobelin juché sur une araignée de la taille d'un cheval regardait l'homme avec un rictus de plaisir. Lorsque ce dernier entra dans la vieille bicoque, le gobelin fit descendre son araignée et se dirigea vers le sud...


La maison resta close toute la journée qui suivit cette funeste nuit. Personne n'en sortit et aucun bruit ne venait troubler la quiétude des lieux. Aucun bruit... vraiment aucun... La nature semblait comme paralysée et aucun animal ne s'approchait de la clairière ou de la bicoque. Il semblait qu'il émanait de cette dernière une aura qui faisait fuir la faune locale.


- Il est là d'dans, chef !
Le gobelin pointa la bicoque d'un doigt crochu et sale.
- T'es sûr k'c'est là ? demanda l'orque en tournant sa stature imposante vers un orque voûté par le poids des années.
- Certain. Gork et Mork ont parlé. Tu voulais un défi à ta taille ? Tu le trouveras dans cette bicoque.
- Tu t'fous d'moi ? C'est rien k'une pôv'kaban'd'humain ! Y'a aucun défi... Je m'en vais t'faire rentrer ton nez dans ta tête d’œuf à grands coups d'lattes pour t'payer ainsi ma tête !
Alors qu'il attrapait son chaman en brandissant son poing, un énorme bruit attira l'attention de l'orque noir et sa bande. Une immense araignée sortit de l'ouest de la clairière et commença à se diriger de son pas pesant vers la bicoque.
- Penses-tu que la déesse araignée des minus s's'rait présentée s'il n'y avait pas un grand défi à cet endroit ?
L'orque noir semblait dubitatif (ce qui peut se comparer à un grand moment de vide pour cette espèce). Mais il ne reposa pas le chaman.


D'un coup, l'air prit une odeur insupportable et des explosions se firent entendre de l'autre côté de la bicoque. La réalité sembla se déchirer par endroit et le rideau du réel laissa entrer des abominations issues des cauchemars les plus fous des humains. Ces créatures se positionnèrent autour de la vieille maison.
Il y avait des humanoïdes qui semblaient être un amas de pourriture, qui avançait gauchement en traînant leur épée rouillée et leur carcasse. Au milieu des jambes de ces créatures, des parodies miniatures d'elles-mêmes se gigotaient et semblaient se nourrir des morceaux de pourritures tombés de leurs congénères. Il y avait également des créatures d'apparence féminine, qui avaient des pinces à la place des bras et qui semblaient promettre mille et un plaisirs à quiconque les regardaient. Cette langueur semblait également émaner d'énormes créatures difformes et androgynes : c'était une aberration pour quiconque les regardait car ces créatures associaient l'image du plaisir charnel avec une extrême laideur. Il était donc impossible de supporter la vue des ces corps plus de quelques secondes sans y perdre sa raison.


Les orques et gobelins se mirent en hâte en position... Les cris des orques noirs permirent de ramener un peu de discipline et tout le monde prit place en un temps record. Alors que l'imposant Orque Noir se frottait les mains du défi à venir, la porte de la vieille chaumière s'ouvrit et, en dépit de toutes lois de la physique, il en sortit une créature abominable, bien plus grosse que la maison elle-même et tellement laide qu'un gobelin succomba de l'avoir simplement regardé... couvertes de plaies infectées, avec une partie des viscères qui s'échappait de son ventre ouvert, baignant dans le pus, les miasmes et les mouches, le Grand Immonde sortit son immense langue afin d'enduire son épée rouillée de sa bave, porteuse des plus graves maladies que le Vieux Monde n'ait porté. Un morceau de jambe humaine à moitié mâchée tomba de sa bouche sur le sol, corrompant instantanément le peu de végétation saine à proximité de ce démon. A n'en pas douter, cette jambe avait été celle de l'individu s'étant enfermé quelques heures auparavant dans la maison...




Tour 1 :

Les démons, puisque c'est ainsi qu'ils se nommaient, avancèrent vers l'armée de peaux vertes. Les créatures affiliées à Slaneesh tinrent les flancs, en mettant le plus de distance possible avec les séides de Nurgle qui tenaient le centre. Quelques chiens de Khorne, sans doute attirées par le carnage à venir, se matérialisèrent sur le flanc est. L'ignoble créature, Prince parmi les siens, usa de sa magie mais fut contrer par la puissance de Gork (ou était-ce Mork ?) canalisée via le Chaman. Il finit cependant par réussir à corrompre de la peste de Nurgle des gobelins situés face à lui. En quelques secondes, 12 gobelins vomirent leurs propres intestins et moururent dans d'ignobles gargouillis... Les orques situés à côté virent également 9 des leurs succomber de la même façon. Ce furent ensuite 5 orques noirs qui connurent le même destin. Le Grand Immonde attrapa quelques petites créatures qui vivaient dans ses plaies et les posa à côté d'autres de leurs congénères, augmentant ainsi les rangs de ces nurglings déjà présents en nombre.


L'énorme araignée, accompagnée d'un géant, se précipita sur l'un de ces tas de petites créatures, pendant que le reste de la force Orque avançait prudemment. Seuls les gobelins avancèrent au maximum afin de s'approche de l'ignoble créature démoniaque qui avait réussi à détruire autant des leurs. C'est à ce moment là, qu'ils lancèrent deux fanatiques tournoyant sur le seigneur démon. Les fanatiques, gavés de champignons bonnets de fous distribués quelques secondes avant, écrasèrent leurs boulets contre la créature et traversant littéralement cette dernière (5PV en moins). Dans le même temps, le lance roc fit feu et un énorme rocher vint s'écraser dans le flanc de la créature (2 PV en moins). Le Grand Immonde vint à douter de son invulnérabilité.
Sur le flanc ouest, l'araignée et le géant écrasèrent les nurglings et continuèrent leur course, l'une impactant des créatures de Slaneesh montée sur d'étranges destriers et l'autre impactant les bêtes du même dieu. Le cerveau du géant étant complètement insensible à toute notion de luxure, de beauté ou de laideur, il n'eut aucun souci à supporter leur vue.



Tour 2 :

Affolé, le Grand Immonde continua à faire avancer ses troupes, tout en reculant de son côté. Le général Orque Noir exultait devant la couardise de cette créature. Les Nurglings du centre attaquèrent les snotlings des peaux vertes dans un combat... euh... à leur taille ? Pendant ce temps, des portepestes, puisque tel était leur nom, écrasèrent un fanatique, en ne souffrant qu'une unique perte de la part du boulet (1 mort). Les démonettes de Slaneesh, ainsi que les chiens de Khorne, chargèrent le front de l'unité Orque Noir. Le combat s'enlisa. Le seigneur démon tenta encore d'user de sa magie mais fut de nouveau contrer par la puissance de Mork (ou était-ce Gork ?) à plusieurs reprises. Le Héraut de Nurgle qui accompagnait l'unité de porte-peste utilisa la puissance de sa grande icône démoniaque pour consumer des feux de l'enfer le géant, qui fut criblé sur le flanc (1d6+1 touches de F6 contre E5 = 5 PV en moins). Les créatures de Slanesh, accompagnée d'un héraut de leur dieu, ne subirent aucune perte de la part de l'Araknarok et tuèrent la très grand majorité des gobelins présents sur le howdah de cette dernière. Devant ce spectacle, l'énorme araignée s'enfuit et fut détruite par les démonettes, exultantes d'avoir réussi un tel massacre. Quant au géant, il tenta d'asséner un coup de massue sur l'une des créatures, qui esquiva sans mal l'attaque mortelle, mais également très maladroite. Les créatures finirent donc sans difficulté le pauvre géant déjà bien amoindri. Nurglings et Snotlings continuaient de s'écharper joyeusement pendant ce temps...


Devant un tel ramassis d'incompétent, le général orque hurla sa waaaagh afin de galvaniser ses troupes. Les gobelins réussirent ainsi (et avec l'aide d'une main de Gork) à charger les porte pestes devant eux (avec le héraut sur Palanquin) et les orques, accompagnées du général et du chaman, chargèrent quant à eux la second unité de portepeste. Le fanatique fonça sur le Grand Immonde et s'incrusta... dans le mur de la chaumière... Les gobelins sur araignée, idéalement placées dans le dos des démonettes et pouvant donc apporter leur soutien aux Orques Noirs, n'arrivèrent pas à se mettre d'accord sur quoi faire et décidèrent donc de ne pas bouger (1 sur le test d'animosité). Cela sonna le glas des Orques Noirs qui, malgré des pertes légères de part et d'autres,  prirent leurs jambes à leur cour (de  façon littéral puisqu'ils furent démembrés pour l'occasion). Le Chaman en appela à la puissante magie de Gork (ou était-ce de Mork) mais le Grand Immonde neutralisa les vents de magie et détruisit même l'objet de pouvoir porté par le chaman. Cependant, tellement concentré sur ces vents de magie, le Grand Immonde ne vit pas arriver un nouveau rocher projeté par le lance roc... Suite à un grand "Sploootch", le Grand Immonde retourna dans le royaume de son Dieu pour un nouveau siècle à ruminer.
Galvaniser par la mort du Grand Immonde, les portepestes firent une bouchée des gobelins (malgré deux héros gobelins qui portèrent 6 attaques de F10 et F6 sans sauvegarde invulnérable sur le héraut pour lui faire 0 dégât) et vinrent jouer les invités surprises sur le combat entre orques et l'autre unité de porte peste. Le sourire du général orque fit douter le héraut de Nurgle. En effet, ce dernier était loin du combat et seuls deux des siens pourraient participer à cette mêlée. L'Orque Noir et ses troupes décimèrent les rangs de la seconde unité de porte peste, coupant un peu plus le lien avec le warp des deux unités de porte peste présentes dans le combat, qui virent donc plusieurs des leurs rejoindre les jardins de Grand père Nurgle.



Tour 3 :


Privé du Grand Immonde, les troupes démoniaques non engagées au corps à corps se positionnèrent pour apporter leur soutien à leurs troupes engagées au corps à corps (au prochain tour donc) ou pour détruire ce lance roc de malheur (toujours au prochain tour). Durant les combats qui suivirent, les nurglings finirent par venir à bout des snotlings. Les portepestes quant à eux perdirent encore quelques uns des leurs.



Avec un front ouvert, l'unité du héraut de Nurgle reçut de plein fouet la charge des orques sauvages. Le char Orque quant à lui se positionna sur la flanc des veneuses (démonettes montées). Prenant conscience de leur erreur, les veneuses s'apprêtaient à subir la charge du Héros Orque alors que les vents de magie s'accumulait derrière lui pour le propulser dans leur flanc. C'est à ce moment que les dieux moqueurs décidèrent que ce cirque avait assez durer. La tête du chaman Orque explosa (fiasco sur le premier sort lancé de cette phase, suivi d'un 1 sur la table spécifique des fiascos de la magie Orque & Gob : Tête explosée, unité O&G prennent 1d6 touches force 4 dans un rayon de 12 ps) et l'énergie libérée tua quelques orques autour de lui. Les Orques sauvages libérèrent toute leur fureur sur le héraut de Nurgle. Celui-ci ne perdit même pas son souffle (sur 13 attaques de F4) et riposta violemment dans les troupes qui lui faisaient face (2 morts, comptes doubles dans le résultat). Les autres Orques sauvages ne firent pas mieux que leur camarade (8 attaques de F4 - aucune blessure) et perdirent à nouveau quelques troupes. Le Général Orque et son unité firent également des ravages chez l'autre unité de porte peste (6 morts, même combat car 4 unités engagées dans ce combat). Cependant, cela ne suffit pas et malgré la supériorité numérique des orques, le combat se solda par un match nul.


Sans son magicien, avec 2 unités dans son dos, le général orque noir lança le signe de la retraite et les orques & gobs s'évanouirent dans la nature sous les rires moqueurs des dieux du Chaos, heureux de ce massacre et des mauvais tours joués...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Job
Orga Maximus
avatar

Messages : 1132
Date d'inscription : 07/05/2008
Age : 34
Localisation : New Zealand !

MessageSujet: Re: Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...   Mar 26 Avr 2016 - 19:40

Très chouette rapport de bataille, merci à toi de l'avoir partagé ! En voyant les photos, je me régalais d'avance du duel entre snots et nurglings, et j'ai hélas peu lu à propos de ce combat plein de panache dans ton récit Smile

Vous faites encore votre rencontre annuelle ? J'ai pu y lire de très bons retours de parties, votre page gagnerait à être connue !


@+ jOb, faut vraiment qu'on s'occupe de l'Arack' Wink

_________________
Association Brumes - BlackHammer !

BlackHammer sur Facebook !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aminaë



Messages : 440
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...   Mar 26 Avr 2016 - 20:38

Citation :
Les créatures de Slanesh, accompagnée d'un héraut de leur dieu, ne subirent aucune perte de la part de l'Araknarok et tuèrent la très grand majorité des gobelins présents sur le howdah de cette dernière. Devant ce spectacle, l'énorme araignée s'enfuit et fut détruite par les démonette
Encore un truc que l'arach' ne passe pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domino



Messages : 43
Date d'inscription : 06/09/2012
Age : 40
Localisation : Tignieu (Entre Lyon et Bourgoin Jallieu)

MessageSujet: Re: Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...   Mer 27 Avr 2016 - 9:57

Job a écrit:
Très chouette rapport de bataille, merci à toi de l'avoir partagé ! En voyant les photos, je me régalais d'avance du duel entre snots et nurglings, et j'ai hélas peu lu à propos de ce combat plein de panache dans ton récit  Smile

Vous faites encore votre rencontre annuelle ? J'ai pu y lire de très bons retours de parties, votre page gagnerait à être connue !


@+ jOb, faut vraiment qu'on s'occupe de l'Arack' Wink

Je t'en prie. La partie était sympa, l'une des deux armées quasi toute peinte (ne manque que les 2 occupants du char orque) et les photos de bonne qualité (c'est mon adversaire qui les as prise) : c'était donc cool d'écrire un rapport avec une telle matière (même si l'écrire en une fois était une idée à la c.n).

Le duel Snot vs Nurglings a duré un bon moment et s'est soldé par la mort (héroïque) des snots. Je ne sais plus exactement combien de temps mais au moins 3 phases de càc...  Cool

Et oui, nous faisons toujours notre rencontre annuelle début septembre... Les dernières versions ont réuni jusqu'à 14 personnes et c'est vraiment cool !  Very Happy Par contre, nous avons abandonné le site en lien pour faire un forum où nous pouvons faire les gros bras pendant 1 an avant de régler ça sur le champ de bataille.

Quant à l'Arack... Euh... Effectivement, il serait bien de faire quelque chose... Je la joue car elle a été peinte par Snow13710 et elle est vraiment magnifique. Impossible de ne pas sortir une si belle pièce... Mais sur la 10aine de parties faite avec elle, elle n'a jamais rien fait d'autre qu'être belle  Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Démons vs Orques & Gobs : 2 053 pts de poésie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association Brumes :: BLACKHAMMER :: Hobby BlackHammer-
Sauter vers: